Comment trouver la motivation pour se mettre au sport ?

Alors, je vais commencer par vous raconter un petit peu moi, comment j’arrive à me motiver à faire du sport. À la fin je vous donnerais les deux principaux freins qui vous empêchent à trouver de la motivation à faire du sport.

Tout d’abord, je vais vous raconter mon histoire.

J’ai toujours fait du sport, j’ai toujours été tout le temps dehors à faire différents sports. Un jour, j’étais avec une amie elle me dit Jacky tu fais tout le temps du sport tu fais tout le temps du sport !!! Du coup, ça m’a un petit peu interpellé. Je ne me voyais pas comme quelqu’un qui étais accro au sport et qui fais tout le temps du sport. Du coup, j’y ai réfléchis et je me suis dit, je suis inscrit à zéro club de sport, je fais zéro sport en compétition, rien du tout j’ai zéro heure à la salle de sport… Mais effectivement, je fais toujours plein d’activités, mais en faite, il faut différencier le sport et l’activité physique. Effectivement, je suis, on va dire accro à l’activité physique si vous voulez, mais l’activité physique c’est pouvoir se déplacer courir monter escalade, etc. Je me suis posé la question, qu’est-ce qui serait le pire pour moi ? Et effectivement, je me suis dit : mais si je ne pouvais pas faire toutes ces activités physiques ? À quoi ressemblerait ma vie ? Eh ben je pense que je ne serai pas très bien. Vous voyez ça serait un peu plat, monotone. Bon bah ce weekend tu fais quoi ? Et bien pas grand chose …

Alors pourquoi le sport, l’activité physique devraient normalement être quelque chose de motivant ?

Quand on arrive à la nouvelle année, on nous dit souvent, bonne année et surtout bonne santé … Bonne santé, qu’est-ce que la santé ? La santé c’est être maître de son corps. Par exemple, imaginez que vous avez la grippe ? Que se passe t’il ? Vous êtes cloué à votre livre à votre canapé. Si vous voulez aller dehors, vous ne pouvez pas, vous ne pouvez pas bouger, vous n’êtes pas maître de votre corps. C’est exactement ça pour moi la santé, c’est ne limiter les capacités naturelles de son corps. Être motivé à faire du sport, c’est quelque chose de naturel c’est inné chez l’être humain. Nous sommes conçus pour bouger pour nous déplacer. On est fait pour, courir, nager, plonger, escalader… Notre corps est naturellement fait pour faire tout ça, si on le limite, il ne va pas être bien. Par exemple quand vous partez en vacances vous avez plusieurs possibilités, soit vous restez allongé sur le sable, c’est très bien c’est reposant. Soit un pas de plus, vous allez dans l’eau. Un autre pas de plus, vous mettez la tête sous l’eau et là vous voyez des poissons, vous voyez différentes choses. Soit carrément vous plongez sous l’eau et là vous avez encore d’autres sensations. Vous avez élargi votre univers, vous avez d’autres sensations, d’autres émotions.

C’est comme si un aigle royal ne pouvait faire que des vols à 20 mètres de haut et pendant seulement 10 secondes. Le reste du temps, ils marchent sur ses pattes dans la plaine… Eh bien il a un peu une vie de merde l’aigle royal, il se fait un peu chier dans sa plaine à faire ses petits vols de dix secondes. Il n’est pas fait pour ça !!!

Pourquoi n’arrivons-nous pas à nous motiver à faire du sport ?

La première chose c’est parce qu’on pense qu’on n’est pas capable ou on pense qu’on n’aime pas le sport.

Pourquoi si vous prenez des enfants de 8 ans font-ils tous du sport, ils sont tout le temps à courir dans tous les sens, à s’amuser ? Et après, hasard Balthazar, vers l’âge de 14 ans, vous avez deux groupes. Il y a ceux qui aiment le sport et ceux qui n’aiment pas le sport. C’est bizarre avant tout le monde aimait le sport et après soit on aime soit on n’aime pas le sport. Je pense qu’un des déclencheurs peut être le collège.

Quand le prof de sport vous d’y : aller séance de sport aujourd’hui. Tu cours autour de la piste !

Mais c’est ce qu’on a fait la semaine dernière ?

Oui ba là c’est pareil, tu cours !

À d’accord, mais pourquoi je cours ? C’est quoi le but ???

Eh ben c’est de courir le plus vite possible. Ne te pose pas de questions, cours !

Donc là il y a deux possibilités soit vous étiez parmi les premiers du coup je pense que vous faites partie du groupe qui aime le sport soit vous n’aimez pas le sport et là je pense que vous faisiez partie du groupe des derniers. Si on est premiers, on a une petite motivation. On essaie de rester dans les premiers. Mais si on est dernier, on ne sait pas pourquoi on court et en plus on perd de la valeur. On est catégorisé comme le dernier en sport, le plus nul. Du coup il n’y a pas d’intérêt à faire du sport et on associe un souvenir négatif au sport. Ça c’est un des premiers déclencheurs qui peuvent y avoir dans votre jeunesse. Après il existe plusieurs autres déclencheurs au long de votre enfance, adolescence et au cours de votre vie.

C’est pourquoi il faut se poser la question pourquoi je n’aime pas le sport ?

Rappelez-vous, à 8 ans, vous aimiez surement jouer en courant dans tous les sens. Enlevez vos pensés limitantes, ne vous dites pas j’étais nul en sport, je serais toujours nul en sport. Je n’ai jamais aimé le sport, je ne suis pas fait pour ça.

Rappelez-vous de l’aigle. Soit vous restez à faire des petits vols, soit vous vous dites : j’aimerais bien voler plus haut et voler pendant des heures. Avec une nouvelle vision de l’activité physique, vous allez trouver de la motivation à faire une activité physique.

La deuxième chose c’est que peut-être, effectivement que :

Vous n’avez pas (plus) les compétences pour faire toutes les activités physiques.

Si pendant dix ans l’aigle est resté à marcher sur ses pattes et à faire des petits vols pendant 10 secondes, il aura limité les capacités physiques naturelles de son corps. Mais une bonne chose c’est que le corps est bien fait. Il peut vite retrouver ses capacités physiques naturelles. Il a était conçu pour, donc si vous lui demandez de courir au début ça sera un peu dur, mais rapidement vous allez retrouver vos capacités.

Développer son socle de base, développer ses capacités physiques.

Ce que j’appelle le socle de base, ce sont les capacités physiques nécessaires pour faire toutes les activités physiques. Si vous voulez par exemple faire du basket, il va falloir développer votre système cardio-pulmonaire, avoir développé vos habilités motrices, votre endurance, etc. Mais si vous travaillez votre socle de base pour le basket, ça sera le même pour la marche à pied, pour la course à pied, pour faire de l’alpinisme (à part les compétences techniques). Une fois que vous avez construit votre socle de base, vous pouvez pratiquement faire toutes les activités physiques que vous voulez.

Pour résumer, deux choses :

1 Qu’est-ce qui vous enthousiasmerait à faire du sport ?

2 Est-ce que j’en suis capable ? Si je ne suis pas encore capable, je me donne un temps pour développer mon socle de base. Je développe mes capacités physique afin d’élargir mes possibilités et connaitre de nouvelles sensations.